dernières nouvelles

Couple : ils ont fait de leur différence une force

Ce mercredi, dans l’émission ÇA SE DISCUTE sur France2, Jean-Luc Delarue a reçu des couples hors du commun.

Ils n’ont pas la même taille, pas le même âge, pas le même physique, ne parlent pas la même langue, n’ont pas la même culture, ni la même religion et pourtant, ils s’aiment.

Ils ont raconté comment ces différences ont pu parfois peser sur leur amour.

Quel regard réserve-t-on à ces couples qui s’opposent physiquement ?

Comment la famille accepte-t-elle un conjoint qui vient d’un tout autre univers, qu’il soit culturel ou religieux ?

Peut-on comprendre les codes de l’autre, quand on vient de milieux sociaux complètements différents ?

Quel héritage transmettre aux enfants quand on vient de deux pays différents ?

LE BUT DU MARIAGE N’EST PAS DE RECEVOIR LE BONHEUR DE L’AUTRE, MAIS D’OFFRIR LE BONHEUR !

Il est difficile quand on veut donner de choisir à qui l’on donne. Ce n’est plus un don, mais un mérite. Si pour offrir, il faut regarder aux performances et aux qualités du partenaire pour lui offrir le bonheur du mariage, alors on n’est pas fait pour le mariage. Et ceci n’est vrai que pour ceux qui sont déjà engagés dans le mariage.

Le choix doit se faire avant l’engagement au mariage.

Et la première question à se poser est de savoir si l’on est prêt ? Suis-je la bonne personne ? Quelles objectifs est-ce que je veux atteindre en choisissant d’épouser tel ou tel ?

Parfois, l’on a l’impression que certains choix de conjoint sont faits non pour s’épanouir dans le couple, mais simplement pour attirer l’attention des autres et exprimer son indépendance.

Le mariage est un engagement total pour la vie. Certaines différences peuvent être difficiles à aborder, mais le défis n’est pas celui de la facilité mais celui d’exprimer son amour malgré tout (1cor13).

Il est donc important de souligner qu’il y a des ajustements à faire pour vivre avec ces différences. Plus les différences sont prononcées, plus les ajustements sont importants.

Souvenons-nous que le coup de foudre dure un temps et après viens l’amour malgré ! Qui lui est l’expression même de la volonté à vivre avec l’autre. Ses défauts sont identifiés, acceptés et gérés. Bref, on connait l’autre ! On l’aime ! on a choisi de l’aimer!

Cet amour, cela peut choquer certains, est dénué de tout sentiment. Il en découle des sentiments plus vrais, plus honnêtes et plus profond.

Dieu nous a créé différents. Hommes et femmes sont de natures différentes. Ces différences sont sources d’enrichissement. L’autre a ce que je n’ai pas, moi j’ai ce qu’il n’a pas. Quel bonheur de trouver chez l’autre ce qui nous manque. Cela s’appelle la complémentarité et aboutit à l’harmonie. Quelqu’un a dit que c’est des différences que naît l’harmonie.

Dans cette émission, la différence portait surtout sur le regard de la société. Ce regard est certes important. Mais si Bartimée avait tenu compte de ce regard, il n’aurait pas retrouvé la vue ! (marc 10:46-53)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Erreur

Prendre rendez-vous avec un conseiller

24h/7j Votre disponibilité est prise en compte

Discutez en toute discretion !
Rendez-vous
Prendre un rendez-vous
Loading...