Dossiers Tout

Les obstacles à l’éducation des enfants

Chaque parent a le désir de voir grandir ses enfants et arriver à la pleine maturité.

Quelqu’un a dit dans une circonstance  qui prêtait à la dérision quelque chose de très importante : La nécessité de voir grandir ses enfants.

Faire des enfants est une grande responsabilité. Il faut, si on est un parent sérieux, les accompagner dans leur croissance jusqu’à la pleine maturité.

Mais que faire quand l’éducation des enfants se heurte à autant d’obstacles aujourd’hui ?

Il faut d’abord savoir que

Le comportement d’un enfant ne révèle pas seulement de l’éducation qu’il a reçue de ses parents mais, est aussi, le résultat de l’influence de l’environnement dans lequel il vit.

I ‘enfant a besoin d’être  protégé  face à ces obstacles dont il n’a pas personnellement les capacités pour s’en sortir. Le fait  d’être conscient que ce sont des obstacles à l’éducation de l’enfant va améliorer l’attitude du parent.

Voici quelques-uns de ces obstacles qu’il faut reconnaître très tôt pour savoir apporter une réponse adéquate.

 

Obstacle no 1 : Le parent lui-même

 

Il ne suffit pas de faire un enfant pour avoir la compétence pour l’éduquer.

Beaucoup d’enfants sont abandonnés dans une espèce d’auto éducation à cause du manque d’équipement des parents. C’est pour cela que le parent a besoin de s’informer et de se former au fur et à mesure que l’enfant se développe pour être à mesure de répondre aux besoins éducatifs de son enfant.

Cette éducation commence d’ailleurs avant la naissance de l’enfant par l’éducation des parents

Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Matthieu 7 :17

Au moment où il est conçu il y a déjà un travail à faire par les parents en rapport avec son éducation.

Un parent non éduqué aura du mal à éduquer à son tour. Il a besoin d’aide dans ce domaine. Et Il peut se rapprocher des personnes compétentes pour cela (enseignants, éducateurs,  conseillers, …). D’ailleurs,  plusieurs organismes sérieux offrent des modules de formation pour parents (nous écrire pour recevoir les programmes de nos partenaires et quelques ressources à notre disposition).

 

Obstacle no 2: Les usages

Au rang des usages nous avons

– La tradition et la culture

Je me suis rendu compte que les enfants imitent les oncles, les tantes etc. Et ils imitent rarement ce qui est positif. Quand un oncle est fumeur ou consommateur d’alcool certains enfants ont envie de lui ressembler.

Le clan a une influence certaine sur l’enfant.  L’idée n’est pas de l’éloigner du clan mais d’être capable de déconstruire toutes les mauvaises valeurs qu’il reçoit de cet environnement. C’est la lumière qui chasse les ténèbres. Le parent a donc intérêt à présenter des valeurs positives comme alternatives à l’influence du clan.

– le fonctionnement de la société

Quand la société est dépravée, cela se voit dans l’habillement, les débats, les conversations, les valeurs, etc.

Une société sans respect de l’autorité est une société qui lègue un mauvais héritage aux enfants. Il faut prendre l’habitude de revenir sur les faits de sociétés pour montrer aux enfants votre position et surtout pourquoi votre position est la bonne.

 

Obstacle no 3 : Les technologies

Au départ nous avons surtout vu ce que les technologies apportaient comme facilités.  Nous avons sous-estimé les apports négatifs.

Les enfants s’échangent plein de choses au travers des technologies.

Les films qui se passe dans les RS,  les langages,  les mauvaises habitudes qui y sont partagées.

Mettre les technologies entre les mains des enfants sans en assurer un contrôle strict est fatal pour l’enfant.

Un enfant NTIC est en contact avec des inconnus qui lui présentent des doctrines qui s’opposent assez souvent à ce que le parent souhaite lui inculquer.

Il n’a pas besoin de sortir de la maison pour apprendre de nouvelles mauvaises manières et être en contact avec de mauvaises personnes.

Il faut être très strict sur les fréquentations des enfants dans les réseaux sociaux.

 

Obstacle no 4 : L’absence des parents

La seule présence du parent à la maison et dans la vie de l’enfant est un premier contrôle.

Il y a des choses que les enfants ne feront jamais devant leurs parents.

La recherche de pain quotidien et la poursuite de la carrière a laissé sa facture sur les enfants qui adoptent des repères qui n’ont rien à voir avec les valeurs que les parents auraient souhaité leur apporter.

 

Obstacle no 5 : Des parents complaisants au mode du « tout est permis ».

 

Tout permettre à un enfant n’est pas un signe d’amour mais un signe de négligence.

 

Un enfant qui a grandi dans le tout est permis ne sait pas que dans  la société chacun a ses limites. Et qu’il doit tenir compte des limites et des droits des autres.

Se servir dans les caisses de l’état,  « tout pour lui seul » sont assez souvent les résultats de cet éducation basée sur le tout est permis.

 

On ne refuse pas une chose à un enfant seulement parce que l’on n’a pas les moyen de le lui offrir mais aussi par ce que l’on veut lui enseigner l’effort, la discipline et surtout que tout n’est pas permis.

 

Obstacle no 6 : Le système scolaire

 

Pas assez de rigueur dans les écoles. 

Les nouvelles lois instaurent un système mou dans lequel l’enfant est Roi. L’enseignant est devenu l’esclave de l’élève.

Mettre un peu rigueur et les tenir dans la soumission en utilisant les moyens qui sont permis par la loi et l’éthique ne tue pas l’enfant.

La folie est attachée au cœur de l’enfant;
La verge de la correction l’éloignera de lui. Proverbes 22 :15

 

Il y a nécessité d’une bonne collaboration avec parents comme relaie de sanctions à la maison.

Quand l’autorité de l’école fait part du mauvais comportement des enfants aux parents, ceux-ci rentrés à la maison devraient infliger des sanctions exemplaires aux enfants. Mais beaucoup de parents ne collaborent pas.

 

Obstacle no 7 : L’éthique et la morale

Quel est l’impact des cours de morale ?

A-t-on des indicateurs pour mesurer l’apport de ces enseignements dans la vie des enfants ?

Un enfant peut avoir une bonne note dans les cours de morale et en même être le plus récalcitrant de toute l’école.

C’est contradictoire à la limite.

 

Obstacle no 8 : les croyances et les certitudes

Il n’est pas question d’inscrire les enfants dans une église ou une mosquée. Il n’est pas question non plus de faire revenir des hommes de Dieu à l’école.   Mais il est important de reconnaître qu’en éliminant l’aumônerie du système éducatif, il y’a eu une perte dans la mentalité et la moralité des enfants. La présence du religieux apportait la dignité que l’école laïque ne possède pas.

 

Conclusion

Une famille doit s’investir dans le développement de ses enfants.

Inscrire un enfant à l’école bien qu’utile n’est pas suffisant. Il faut le former et cela passe par la formation des parents.

Que chaque parent prenne ses enfants en charges.

God Bless

 

NB: Tous les obstacles ne sont pas cités ici.

Vous connaissez certainement d’autres, Bien vouloir les ajouter dans les commentaire. 

Merci d’avance

Related posts

Le mariage de consommation

Roger MFONDI

The Difference Between Wishing and Hoping

fabrice123

COVID-19 : 30 activités que l’on peut faire en famille pendant le confinement

Roger MFONDI

Laissez un commentaire

Sign Up
close-link
× Comment puis-je vous aider ?