Dossiers Tout

Comment découvrir ce que les enfants sont capables de faire à l’insu des parents ?

Hier, j’ai posté dans mon statut WhatsApp une question « Comment découvrir ce que les enfants sont capables de faire à l’insu de leurs parents ?  ».

Plusieurs personnes se sont approchées de moi pour savoir si j’avais une réponse à cette question qu’il trouvait pertinente.

Commençons par admettre que les enfants ne sont pas des adultes. Il est donc normal qu’ils agissent comme des enfants.

“Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant.” 1 Corinthiens 13:11

Certains enfants ont une double personnalité, cela est clair :

  • La personnalité qui convient aux parents est celle qu’ils adoptent en présence des parents
  • La personnalité de leur liberté, celle qui découvre leur vrai caractère.

La mesure du véritable caractère d’un homme est ce qu’il ferait s’il savait qu’il ne serait jamais découvert. Thomas B Macaulay

Faites un tour à l’insu de votre enfant dans son école, pendant la récréation, et observez le discrètement, vous pourriez faire une découverte qui vous surprendra.

Si votre enfant fait des choses à votre insu, c’est que dans son éducation, il y a quelque chose qui a cloché.

Je ne dis pas que le parent est entièrement responsable de la cachoterie de son enfant.

Dans le caractère d’un enfant, sa personnalité a aussi une forte influence.

 

Je propose donc 8 choses à faire pour être au clair avec le comportement et les cachoteries de votre enfant.

Avant de les citer, il est important de mettre chaque parent en garde sur ces 8 petites choses. Elles doivent être faites dans la souplesse, l’amitié et la tendresse.

Il n’est pas question d’installer un régime policier dans la vie de l’enfant.

Il serait frustré de constater qu’il n’a plus d’espace personnel. Donc, j’insiste sur la délicatesse des mesures. Vous connaissez mieux votre enfant pour savoir comment appliquer ces mesures avec douceur et fermeté.

 

  • Découvrir le périmètre dans lequel évolue l’enfant.

Le mot peut sembler fort, mais il s’agit d’identifier les endroits qu’il fréquente et les personnes qu’il fréquente. Il faut aussi identifier ses centres d’intérêts. A priori il y a l’école, la maison, le quartier, les lieux de sport,  les lieux de ballade, etc.

 

  • Entrer en contact avec ses fréquentations.

Il suffit de le mettre en confiance et organiser une fête en son honneur en lui demandant d’inviter ses meilleurs amis. Et profiter pour faire connaissance (noms, contact téléphone,  WhatsApp, etc…). Il faut espérer qu’il le fasse avec bonne foi. Il faut prier pour cela et Faire des recherches discrètes sur chaque enfant (sur internet,  les réseaux sociaux et même rencontrer certains parents). Si l’idée de la fête ne marche pas, essayer toute autre moyen qui permettrait de réunir ses amis à la maison. Au pire, demandez-lui simplement les contacts de ses amis (s’il refuse ou s’il vous trompe, vous imaginerez déjà un coté obscure de votre enfant).

 

  • Prendre attache avec le personnel en charge de son encadrement (personnel administratif et même les enseignants, entraineur, pasteurs, etc.). Essayer de les contacter périodiquement pour avoir des nouvelles de votre enfant. N’attendez pas qu’ils vous contactent.  Aller sur place, c’est plus respectueux.  Faites le de manière périodique en collaboration avec l’établissement scolaire.

 

  • Ayez des bonnes relations avec les voisins. Beaucoup de parents ne sont pas en contact avec le voisinage. Il ne s’agit pas d’aller chez eux pour les importuner, mais les connaître par leur prénom n’est pas mal du tout. Le voisin se sent proche quand vous pouvez l’appeler par son prénom. Cela permet aussi à votre enfant d’avoir du mal à faire des bêtises devant des personnes avec qui vous êtes en relation de « bon voisinage ».

 

  • Sachez toujours où va votre enfant quand il sort.

Il doit être clair dans ce qu’il fait, avec qui ? où ? et pour combien de temps ?

Il doit donner les noms des personnes à contacter au cas où il y aurait un problème.

 

  • Toujours ranger sa chambre. C’est un devoir pour le parent de ranger la chambre de son enfant. Même s’il est ADO, cela ne change rien. Tant qu’il vit chez les parents, il souscrit à la règle du rangement inopiné de sa chambre par les parents. Ce rangement permet de découvrir ce qu’il y cache : Dvd, documents, effets et autres outils plus ou moins dangereux. Dans ce sens-là, il ne faut jamais admettre les effets des camarades à la maison. Si cela arrive, demandez à l’école de contacter les parents de l’élève pour plus d’informations (à moins que ce soit un enfant que vous connaissez personnellement, vous le contactez pour confirmer).

Par exemple : votre fils (ou fille) ramène une tablette Android en disant qu’elle appartient à un camarade, …

 

  • De manière périodique, fouillez son sac de classe et ses autres effets. Cela peut se faire à l’improviste quand il sort pour aller en classe ou le weekend quand il n’est pas là.

A l’improviste : en sortant pour aller à l’école, vous lui demandez de vous donner son sac et vous le fouillez devant lui. Tour objet qui n’est utile pour l’école doit être retiré.

 

  • Vérifiez et fouillez les tenues scolaires de l’enfant (et même les tenues de sortie). Il faut le faire au moment où il va en classe et à son retour. Il ne faut pas le faire tous les jours. Faites le de manière inopiné.

Prenez aussi l’habitude de l’accompagner et de participer à ses activités à l’école, à l’église, etc…

 

N’hésitez pas à contacter un spécialiste si vous avez des doutes. N’attendez pas qu’un évènement fatidique se produise.

 

« Et vous, pères, ne provoquez pas vos enfants, mais élevez-les dans la discipline et sous les avertissements du Seigneur » (Éph. 6:4).

« Pères, n’irritez pas vos enfants, afin qu’ils ne soient pas découragés » (Col. 3:21).

IL N’EST PAS QUESTION D’INSTALLER UN RÉGIME POLICIER A LA MAISON

 

GOD BLESS

 

NB : Laissez en commentaire votre avis.

Si vous avez un autre moyen de détecter, prière de l’inscrire en commentaire.

Related posts

Prepare The Way of The Lord

fabrice123

The Difference Between Wishing and Hoping

fabrice123

6 choses à savoir sur la « saint valentin »

Roger MFONDI

1 commentaire

Ruth Stella Mbog 18 janvier 2020 at 18 h 19 min

Je pense aussi qu’organiser des sorties seul à seul avec son enfant pour installer une sorte de complicité à 2 peut lui donner de s’ouvrir au parent

Répondre

Laissez un commentaire

Sign Up
close-link
× Comment puis-je vous aider ?